3 fois 20 ans

Dans une comédie romantique, un homme et une femme s’aiment mais tout les oppose. Alors, malgré la force des sentiments, ils se séparent pour mieux se retrouver. C’est ce qui va arriver à Mary et Adam…
Qu’on le veuille ou non, il arrive à un moment donné où le regard des autres est important ; c’est en effet du côté extérieur que l’on vous fait ressentir si vous êtes vieux ou noir. Côté intérieur, côté soi, il n’y a ni couleur, ni âge. Et le film de Julie Gavras l’illustre surtout avec la révélation soudaine de son personnage Mary. Pis : Elle se fait messager DU regard extérieur ! Elle le reproduit sur son mari ! Alors, elle va le précipiter dans le monde des seniors sans même lui demander son avis. Elle va réaménager son appartement où quelques éléments rappelleront à son mari qu’il doit accepter son âge. Selon moi, la réaction brusque de Mary est maladroite. Elle précipite son mari dans les seniors. Evoluer avec des jeunes ne signifie pas pour autant refuser son âge. Or Mary par son comportement pousse Adam à s’éloigner de la jeunesse. D’où cette pseudo-séparation presque inévitable, car la trahison vient de sa propre femme ! Le mot est un peu fort, je le conçois. Film sympathique mais qui sera vite oublié. L’émotion pointe son nez trop discrètement, ce qui fait que l’on regarde ces personnages évoluer avec un certain attendrissement mais dénué d’attachement. Belle initiative que de réunir Isabella Rossellini et William Hurt. A voir en VO.

Un film de Jean-Luc Bertrand,
Avec Florent Chatain, François Brabant, Jean Poiret

streaming

About streaming

Critiques de films et séries télévisées qui existent en streaming en VO, VF ou VOSTF, sur l'Internet gratuit. Pour toutes questions, veuillez vous rendre sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>