Jimmy’s Hall

Evocation du destin de Jimmy Gralton, leader communiste irlandais qui émigra aux Etats-Unis en 1909, avant de revenir dans son pays et d’y créer en 1921 un dancing.
‘Jimmy’s Hall’ aurait sans doute pu être beaucoup plus beau s’il n’avait pas été aussi académique, mais Ken Loach, en usant de seconds rôles caricaturaux – notamment les amis de Gralton – éloigne son histoire des enjeux qui l’accompagnaient légitimement. Ainsi, les décors ont beau être réussis, il manque une âme au dancing de Jimmy qui n’apparaît jamais aussi important que ce que l’on essaye de nous faire croire. Le ton se veut empathique, mais la passion ou la trépidation ne sont jamais vraiment là. De même, il est difficile de s’attacher aux personnages, bien souvent trop lisses. Heureusement, Ken Loach sauve le film grâce à quelques scènes fortes qui suscitent une juste révolte. Ainsi, le montage alterné entre la soirée dansante grouillant de vie et le triste sermon du prêtre est parfaitement réussi, de même que la « confession » de Gralton, le recensement des « âmes damnées » par les grenouilles de bénitier ou les attaques des opposants. Dans l’ensemble, c’est dans les scènes de confrontation entre réactionnaires et progressistes que Loach déploie son talent avec le plus de brio, même s’il peine à retranscrire l’effervescence liée au dancing. Bien que ténue, la mélancolie sous-jacente qui parcourt le film est aussi un aspect plutôt réussi dans sa façon d’affaiblir les personnages, galvanisés par l’amour qu’ils ressentent pour les traditions irlandaises mais inhibés par la peur de l’échec et l’incompréhension des autorités locales. Une danse au clair de lune acquiert ainsi une poésie nostalgique qui contraste avec la joie qu’est censée apporter la présence du dancing. De même, l’obsession pour le communisme dont le père Seamus est atteint est aussi savoureuse qu’effrayante, apportant un peu de noirceur à ce long-métrage trop classique mais néanmoins honorable.

Un film de Yves Blein,
Avec Pierre Cangioni, Michel Sordi, Chantal Chevalier, Bill l’extraterrestre

streaming

About streaming

Critiques de films et séries télévisées qui existent en streaming en VO, VF ou VOSTF, sur l'Internet gratuit. Pour toutes questions, veuillez vous rendre sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>