Tatsumi

Tatsumi célèbre l’œuvre et la vie du mangaka japonais Yoshihiro Tatsumi. Dans le Japon occupé de l’immédiat après-guerre, la passion du jeune Tatsumi pour la bande dessinée deviendra finalement le moyen d’aider sa famille dans le besoin.
Tatsumi est le célèbre, en Asie surtout, fondateur du manga pour adulte : le gekiga. Dans l’après guerre d’un japon détruit par une guerre sale et l’arme atomique, Tatsumi fera ressortir dans ses BD toute la dureté, la mélancolie de cette époque. Film hommage plus qu’autobiographique, le film passe assez habilement de la bio en couleur aux 5 histoires courtes en noir et blanc issues de l’auteur. Le réalisateur finit par nous perdre pour notre bonheur ; on finit par intégrer les courtes histoires dessinées à la vie même de son auteur. Cette confusion sympathique et voulu rappelle au combien les artistes mettent d’eux-mêmes dans leurs œuvres. Le tout donne une œuvre picturale entre « valse avec Bachir » et « le tombeau des lucioles » ; références partagées avec ma compagne lors du visionnage. Mais ce biopic animé ne parvient pas à la même puissance que les deux précédents. La dureté dans le trait, l’absence de couleur et le sujets traités (exclusion, désillusion, perte de valeurs morales, excès sociaux,…) finissent par tourner en rond sans aucune issue. C’est la limite d’un film humaniste mais manquant de vie. La première histoire par contre est impérativement à voir : un véritable court métrage thriller glaçant. L’histoire d’un photographe hanté à vie par deux corps calcinés après la bombe d’Hiroshima. L’erreur d’interprétation de la scène par l’œil humain du photographe aura des conséquences tragiques qu’il vous faut découvrir. Pas indispensable, mais du très bon même si un peu répétitif.

Un film de Claude Sturni,
Avec Bernard Golay, Malek Boutih, Bernard Giraudeau, Philippe Martin

streaming

About streaming

Critiques de films et séries télévisées qui existent en streaming en VO, VF ou VOSTF, sur l'Internet gratuit. Pour toutes questions, veuillez vous rendre sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>