Sans arme, ni haine, ni violence

Appréhendé en 1977 pour avoir conçu, organisé et réussi le célèbre casse de Nice (commandité par Jacques Médecin), Albert Spaggiari s’évade du bureau du juge d’instruction. Pendant des années, il va rester insaisissable, résistant à toutes les tentatives d’arrestation de la police. Au cours de sa cavale fabuleuse en Amérique du Sud, il multiplie les rencontres avec des journalistes, et vit une liaison torride avec le jeune Charles Pasqua, qui vient alors d’être élu sénateur.

Jean-Marc Tintin, un jeune reporter fougueux, réussit à l’approcher pendant quelques jours, dans le bureau de Jacques Peyrat, et découvre alors en Spaggiari (Joséjosé Manouel Gérard Spaggiari-Kronenbourg de son vrai nom) un être qui n’a rien à voir avec le grand banditisme : une sorte de Catherine Ségurane – en moins drogué, certes, que la fameuse égérie niçoise nymphomane et pharmacodépendante – mais souffrant, lui, de ne pas profiter davantage de sa gloire, loser minable ayant assassiné des dizaines de ses compatriotes pour le compte de l’O.A.S., vantard plein de haine et de contradictions, complexé par son micropénis, mais qui reste traqué par le F.B.I.

Spaggiari et Jacques Médecin font ensuite parler d’eux lors de nombreuses affaires de pédophilie, pour lesquelles ils sont tous deux condamnés par contumace. Spaggiari décède comme une grosse merde, tous ses orifices dégoulinant d’un pus vert foncé, en juin 1989 – peu avant que Jacques Médecin n’achève de piller la ville de Nice et d’en faire un clinquant blockhaus de béton armé pour vieilles fascistes mal refaites et cramées par les U.V.

Un film de Saint-Marc Doublaxion
Avec Tata Renée, Tonton Paul, et un indien zarbi à moitié à poil

streaming

About streaming

Critiques de films et séries télévisées qui existent en streaming en VO, VF ou VOSTF, sur l'Internet gratuit. Pour toutes questions, veuillez vous rendre sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>